Marcelise au salon Côté Sud

Marcelise participe au Salon Côté Sud – Décoration et Art de vivre
7-10 juin 2013

Parc Jourdan Aix en Provence – France
Grand Public & Professionnels
Stand T 20 / Booth T 20

Plus d’infos sur notre blog: Fil Marcelise

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

LINcroyable Recolte J-6: partagez LINVITATION #lincroyablerecolte

Suivez l’événement
sur Twitter: @linenandhemp #lincroyablerecolte
Sur notre page Facebook
Partagez l’événement Facebook

www.lincroyablerecolte.fr

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

Stetson: l’esprit marin en LIN

D’esprit néo-vintage, Stetson impose un style « nautique chic » à un soleil qui nous nargue… On y croit… On y croit… tellement fort qu’on va même commander directement sur leur site notre casquette de vieux loup de mer personnalisée. Et pourquoi pas, tenter de gagner le concours « voyage à Ibiza ». Là-bas, au moins, on est sûr qu’il fera beau !

Tirage au sort jusqu’au 31 juillet 2013
www.stetson-europe.com

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

Festival du Lin et de l’Aiguille : 5-7 juillet 2013

Tous les détails sur le site dédié

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

LINO STAMPATO PER LA P/E 2013 FIRMATA BALMAIN

Dalla collezione P/E 2013 di Balmain, leggerissime canotte in lino, impalpabili come sottilissime garze, stampate a motivo foulard e maxi rombi, dai colori freschi e solari. Perfette per le giornate più calde, combinano la freschezza del lino ad un look femminile e dal romanticismo delicato.


  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

homemade / handmade @Tamat, Tournai

Après Portneuf au Québec, Montréal puis Paris, l’exposition Homemade/Handmade  investit le TAMAT (Musée de la Tapisserie) à Tournai.

Daniel Henry, Commissaire de l’exposition avait été invité à concevoir ce projet pour la Biennale Internationale du Lin de Portneuf en 2011.

Il a sélectionné et étraoitement collaboré avec 12 créateurs, jeunes ou confirmés, québécois, belges et français, pour cette exposition de design qui met à l’honneur le lin, le savoir-faire et la recherche textile comme moteur de la création vestimentaire.

La présentation du Tamat apporte un nouvel éclairage à ces créations, en les confrontant à ses collections, allant des tapisseries du XVème siècle aux oeuvres les plus contemporaines.

Plus de photos et d’informations sur les 12 créateurs dans notre précédent article: ici

Du 27/04/2013 au 26/06/2013

10h00-17h30, fermeture le mardi

TAMAT Centre de la Tapisserie, des Arts Muraux et des Arts du Tissu de la Fédération Wallonie-Bruxelles

9 place Reine Astrid 7500 Tournai Belgique

www.tamat.be

www.danielhenry.be

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

monomoka : (linen) Furniture Design Award 2013

Monomoka. Derrière ce nom ne se cachent pas deux maniaques d’un café noble au goût sauvage, cultivé au Yémen. Mais grandir en Pologne dans les années post socialistes permet d’acquérir des talents certains, loin de la décadence ambiante. « Nous sommes deux sœurs jumelles, et depuis l’enfance nous partageons la même perception du monde ». Adolescentes, Catherine et Monica Gwiazdowski pratiquent avec enthousiasme l’art ancestral du crochet, de la couture et du tricot. La mode et ses mystères les entraînent peu à peu vers les arts majeurs, jusqu’aux études d’architecture (diplômées en 1999 – Wroclaw Polytechnic) qui scelleront leur style raffiné mais brut, mix subtil entre forme et fonction.

Project MONOMOKA
A la suite d’un voyage à Venise, le projet Monomoka voit le jour. Il est né de leurs expériences multiples en design d’intérieur et projets architecturaux. Le nom Monomoka symbolise leur connexion, elles se proclament inséparables. Tous les éléments sont réalisés à la main, leur réalisation a coûté de longs mois de travail. Pour l’instant la collection comporte 13 pièces, toutes plus belles les unes que les autres. En 2008, les deux sœurs ont été rejointes par Piotr Saladra.

Ce travail subtil et résolument moderne leur a valu d’être primés du Furniture Design Award 2013 , concours prestigieux organisé à Singapour, sélectionnant les projets les plus innovants de jeunes créateurs venus du monde entier. Le jury évalue les projets qui cherchent à l’innovation, la valeur écologique et la fonctionnalité des solutions. The hive, un pouf fait de 1600 modules de lin brut crocheté a remporté la palme. (Photo 1)
En 2012, le pouf “Sleeping mice (photo 2) est arrivé finaliste de la compétition organisée par l’Association des designers d’intérieur britanniques Society of British Interior Design

On vous laisse découvrir le reste de leur travail


Photo 3 – lentil: 186 naperons de lin brut et coton blanc


Photo 4 – zebra: Pouf en lin, polyester crocheté

Photo 5 – rack & roll: 843 cocons en lin gris pâle forment l’assise d’un siège en bois de noisetier

Plus de photos sur leur site
www.monomoka.com

merci au blog: graindelin pour la découverte postée sur notre page Facebook

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

Offrez (vous) une œuvre (en lin) de Louise Bourgeois

Artiste franco-américaine connue notamment pour ses sculptures d’araignées de la collection intitulée Maman, elle est reconnue comme la fondatrice de « l’art confessionnel ». Elle a été exposée entre autres au Tate Modern à Londres et au MoMa à New-York.
Détails: 40 €
Dimensions 50 x 70 cm
Artiste Louise Bourgeois (1911-2010)
Matière Lin
Editeur Third Drawer Down

A shopper en ligne sur ce lien

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

Aurélie Mathigot sublime le lin chez merci

merci et le lin européen c’est une longue histoire d’amour. Pour la deuxième fois, le concept store parisien donne carte blanche à l’artiste Aurélie Mathigot pour une mise en scène du lin, version arty et intemporel.
Nous l’avons croisé par hasard sur le trottoir du boulevard Beaumarchais, son vélo à la main. L’occasion de lui poser quelques questions sur son travail in situ. Elle nous a raconté son désir de montrer la naturalité de la matière, forcément sublimée par sa main.

Premier contact: la désormais star du lieu. La fiat 500, mascote écarlate, est totalement rhabillé de lirette de lin patiemment tissé.

En pénétrant dans la nef de cette cathédrale industrielle, le regard est attiré vers le haut. Une suspension géante protège les lieux: myriade de morceaux d’étoffe en lin brut, délicatement parés de feuille d’or, d’argent ou de cuivre. Aurélie a utilisé les chutes des sacs de shopping, réalisés pour l’expo sur le modèle des sacs plastique. Une série limitée repeinte de sa main orne le mur du fond. On peut en faire l’acquisition (59 €) ou choisir un sac simple, décliné dans les couleurs de la gamme été 2013: une dizaine de coloris désirables que l’on retrouve sur les collections de linge de maison.

Ne pas manquer son travail de broderie sur photo (la photo est l’essentiel de son travail d’artiste), autre versant de son art. Considérant que la vie, plus encore la vie d’artiste, procède d’une perpétuelle remise en question, elle s’est approprié le langage de la broderie – comme avant elle d’autres femmes artistes telle Annette Messager ou Rosemarie Trockel –, c’est « parce qu’il offre la possibilité de se tromper, de défaire et de refaire, sans altération du matériau ». Une retouche de l’image en volume pour gagner du sens (celui du toucher).

Aurélie Mathigot: Grand Prix de la création de la Ville de Paris 2012 dans la catégorie métiers d’art
www.aureliemathigot.com
Page facebook
Shop on line: new site merci

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

Waddesdon Manor, près de Londres: Joan Sallas maîtrise le pliage de serviettes en lin

ARTICLE PASSIONNANT ! Le designer Joan Sallas fait revivre les arts ancestraux de la table à travers sa maîtrise du pliage de serviettes en lin et de l’origami. Il réalise des œuvres dans un style plus contemporain pour montrer comment cet art a évolué.
Construit en 1877 par le Baron Ferdinand de Rothschild afin de présenter sa collection d’art au public mondain de l’époque, Waddesdon Manor propose, désormais, aux artistes de créer in situ en composant avec l’histoire du domaine. Joan Sallas et Philippa Lawrence montrent leur travail dans le cadre du programme d’art contemporain du château, qui accueille aussi l’exposition « Sacred stiches ».

Le designer Joan Sallas, artiste espagnol, évoque le temps où dresser une table était un art à part entière. En collaboration avec le musée d’Holburne à Bath, la salle à manger de Waddesdon Manor est le théâtre de reconstitutions historiques avec serviettes en lin finement pliées et présentées telles qu’elles auraient pu l’être pour de somptueux banquets. A travers sa maîtrise du pliage, cet artiste réalise des œuvres dans un style plus contemporain pour montrer comment cet art a évolué.

Lire la suite de l’article par Corinne Jeammet
Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
@CocoJeammet

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

Le costume en lin, hit de l’été (vu dans Monsieur)

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print