#vegan #DIY / Kaneh Bosem : somptueux fils de chanvre européen à tricoter

Pourquoi le chanvre ? En quoi est-ce une fibre idéale (tout comme le lin) pour les acteurs engagés dans une vie vegan ? « C’est l’envie de trouver une alternative sérieuse et écologique aux fibres d’origine animale ou issues de la pétrochimie qui est à l’origine de Kaneh-Bosem. L’envie de proposer un fil vivant, précieux et unique en France, respectueux de la nature, des animaux et des hommes. Le chanvre fut une évidence, en majeure partie grâce à ses propriétés thermorégulatrices reconnues. » La démarche est limpide. Et mystique juste ce qu’il faut. En Hébreu ancien, la racine « kan » construite signifie « chanvre » ou « roseau », alors que « bosm » signifie « aromatique ». Ce mot apparaît cinq fois dans l’Ancien Testament : dans le livre de l’Exode, le Cantique des Cantiques, Isaïe, Jérémieet Ezéchiel. Le mot kaneh-bosem a été mal traduit par « calame », une plante commune sans grande valeur monétaire qui n’a aucune des qualités ou des valeurs qui sont données au kaneh-bosem. L’erreur s’est produite dans la plus ancienne traduction grecque de la Bible hébraïque, la Bible des Septante au troisième siècle de notre ère, et elle fut reproduite dans nombre de traductions qui suivirent (3). Pour en savoir plus sur les recherches de Keïko et Asokka sur le chanvre dans l’Ancien Testament, rendez-vous sur leur blog.

Les fils à tricoter Kaneh-Bosem sont réalisés à partir de chanvre cultivé en Europe sans pesticides et garanti sans OGM. Le rouissage, qui permet de séparer l’écorce filamenteuse d’avec la tige, s’effectue dans un bain d’eau pure, sans traitement ni enzyme, puis à l’air libre. Une fois décortiquées, les fibres longues sont filées de manière mécanique. Les fils alors obtenus sont dorlotés et plusieurs bains les préparent à être gentiment colorés avec des teintures végétales. Pas de soude caustique ici, ou autre agent chimique polluant généralement employés dans l’industrie textile. Les propriétés naturelles de la fibre de chanvre sont ainsi conservées et la couleur est vivante! Chacune des étapes de transformation a donc été minutieusement pensée de façon à limiter l’impact sur l’environnement, et s’inscrit dans une démarche éco-responsable, à dimension et valeurs humaines, résolument engagée vers un monde plus respectueux de la nature, des animaux et des hommes.

Pernelle est un fil “Fingering” qui se tricote souplement avec des aiguilles 3mm. Disponible en 7 coloris en série limitée.

Valentin est un fil “DK” à tricoter en 4,5mm ou plus pour un rendu souple et aéré. Disponible en 7 coloris en série limitée.

N’hésitez pas à visiter le site : http://kaneh-bosem.com.

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

#Bâtimat – Rénovation énergétique de l’habitat: Cécile Duflot signe trois chartes RGE

À l’occasion de sa visite à Bâtimat, Cécile Duflot, ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, a signé aujourd’hui trois chartes « RGE » avec l’Ademe et les filières du bâtiment.

La mention « RGE », enrichie et étendue à de nouveaux professionnels, prend un nouveau nom et devient « Reconnu garant de l’environnement ». Elle permet aux particuliers d’identifier plus facilement les entreprises et artisans bénéficiant d’une qualification professionnelle reconnue en matière de rénovation énergétique. La montée en compétence des professionnels pour assurer un grand nombre de rénovations de qualité constitue un pilier indispensable à la réussite du plan de rénovation énergétique de l’habitat lancé par le Président de la République en mars dernier.

Les trois chartes signées aujourd’hui attestent de la mobilisation des professionnels pour atteindre les objectifs ambitieux de construction et rénovation du Gouvernement :
- élargissement de la démarche « RGE travaux » qui est prolongée de deux ans et étendue aux certifications portant sur une « offre globale » de rénovation ;
- lancement de la mention « RGE études » pour identifier les professionnels de la maîtrise d’œuvre (bureaux d’étude, économistes de la construction, architectes) compétents en matière d’amélioration de la performance énergétique et engager la montée en compétence de ces maîtres d’œuvre ;
- engagement des industriels produisant les matériaux de construction et de rénovation à renforcer l’aspect « économies d’énergie » dans la formation des artisans et à promouvoir la mention « RGE ».

On peut les consulter par ce lien

Au cours de sa visite à Bâtimat, Cécile Duflot est également allée à la rencontre d’institutionnels et d’entreprises qui jouent un rôle essentiel dans la transition énergétique et écologique des bâtiments : les fédérations FFB (Fédération française du bâtiment) et Capeb (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment) ; le CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment), établissement public au service de l’innovation dans le bâtiment ; le CNDB (Comité national pour le développement du bois) ; le groupe Saint-Gobain, Constructions & Bioressources, Mathis SA et Carea, des exemples d’entreprises qui développent des solutions innovantes et performantes en matière d’isolation et de matériaux bio-sourcés.

Enfin, aux côtés de Stéphanie Auxenfans, directrice des salons Bâtimat, Cécile Duflot a ouvert, le concours de l’innovation pour le bâtiment. En 2011, 211 innovations ont été présentées.

++
Bâtimat, le salon dédié à la l’innovation dans le secteur du bâtiment, se tient du 4 au 8 novembre 2013 à Villepinte. Il est dédié à la construction, et notamment à l’innovation dans le secteur du bâtiment (nouveaux matériaux, techniques innovantes…).
Profils des 2 500 exposants : institutionnels et PME françaises innovantes dans les sujets de la rénovation thermique, des économies d’énergie, matériaux bio-sourcés, qualité de l’air intérieur, habitat modulaire…
En 2013, la performance énergétique est à l’honneur, qu’elle soit liée à l’efficacité énergétique passive ou active, avec un accent sur le bois dans la construction, les matériaux bio-sourcés (dont le chanvre) et l’isolation par l’extérieur.

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

RICHIAMI

Junior, storico ricamificio leader nel mondo, ha lanciato il brand Richiami, esclusivamente dedicato alla produzione di preziose sciarpe, che perdono la connotazione di accessorio per acquistare la personalità propria di un vero e proprio capo di abbigliamento! Le collezioni sono studiate curando ogni minimo dettaglio, dall’accostamento dei colori, alle tecniche del ricamo sino all’esplorazione di motivi decorativi dalle ispirazioni più diverse: arte, pittura, folkrore, multietnico…per uno stile moderno, vivace, informale ed ironco. Nell’ultima collezione Richiami, presentata a White Milano, troviamo un lino inedito, che in mischia con cashmere e seta, da vita ad uno straordinario jersey che, grazie a sofisticati finissaggi, restituisce una mano infeltrita, stropicciata o ultralight dagli effetti sorprendenti! Stile, materiali, lavorazioni sono esclusivamente Made in Italy! Ogni sciarpa Richiami è un piccolo capolavoro italiano di creatività e di artigianalità contemporanee!
www.richiami.com

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

LINO, PROTAGONISTA DELLA COLLEZIONE P/E A.B!

Forme e volumi giocano sovrapponendosi per dare vita a capi decostruiti ed essenziali, che risaltano la bellezza dei materiali, utilizzati nella loro purezza ed integrità per sottolineare la loro importanza. Puro lino e puro cotore i protagonisti della collezione per la prossima primavera estate, esaltati nelle loro texture naturali e declinati in tutte le varianti di colori … e di emozioni!

www.apuntob.it

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

Hand painted Linen……

Bluebellgray’s latest collection is full of signature florals and abstract designs in rich and saturated watercolours. Each design is painted by hand in the Glasgow studio before being printed onto natural cottons and linens using state of the art printing technology – the print methods used enable every brushstroke and colour to be captured, enhancing the feel of the hand-painted design.
« I’m a huge believer in feel good design » says Fi Douglas, Founder of bluebellgray, « if my designs can add a little happiness and brighten someone’s day, then they have achieved what I set out to do with bluebellgray ». At bluebellgray it is important to us to work with quality materials and as linen is a natural fibre it has some beautiful qualities which fit perfectly with our designs. Linen is a very tactile fabric and the natural tones complement the vibrant and rich brushstrokes which are synonymous with bluebellgray ».
www.bluebellgray.com

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

La filature Stanislas Cock devient FIR BELGIUM

FIR GROUP reprend l’activité de la filature Stanislas Cock qui change de nom et devient désormais FIR BELGIUM.
FIR BELGIUM est une filature de lin au demi-mouillé basée à Lokeren en Belgique. En se concentrant sur les marchés haut de gamme et en investissant dans du matériel performant, FIR BELGIUM offre des fils de qualité, estampillés Made in Europe.

A l’écoute des besoins de ses clients tisseurs, FIR BELGIUM est en mesure de proposer des solutions rapides, adaptées aux exigences d’un marché très concurrencé porté par l’innovation et la créativité. Aujourd’hui, FIR BELGIUM emploie 40 personnes et réalise un CA de 7,5 millions d’euros, avec une production de 1.500 tonnes de fil de lin, principalement sur le marché du fil de lin à destination de textiles Déco, Maison et Ameublement.

Une offre basée sur l’innovation
FIR BELGIUM bénéficie de la très bonne connaissance du lin grâce à l’expertise de FIR Group – de la culture en plaine du lin à la préparation des fibres – et jusqu’à sa longue collaboration avec les tisseurs européens innovants. La plupart des filateurs au demi-mouillé utilisent des fibres courtes. FIR BELGIUM n’utilise que des fibres longues de lin de très haute qualité pour fabriquer des fils à très haute résistance. Grâce au partenariat avec les fabricants de machine qui ont adapté l’outil sur mesure et aux toutes récentes améliorations techniques, de nouveaux progrès de qualité ont permis d’optimiser la production et de réduire les risques de casse au tissage. Une innovation très appréciée des tisseurs !

Plus d’informations : www.fir-group.com
Contact industriel : François Vanfleteren / FIR Group /

A propos de FIR GROUP
FIR GROUP – Flax Industries & Research – a été créée en 1993 par Eric Vanfleteren lorsqu’il a repris la société familiale La Linière Saint Martin spécialisée dans l’extraction et la préparation de fibres de lin pour le textile et les applications techniques. FIR Group a apporté à La Linière Saint Martin tout le support nécessaire au développement de son activité et à l’amélioration de sa production de fibres de lin. Depuis les années 2000 et à l’arrivée de François Vanfleteren, FIR GROUP investit dans l’innovation:
- En 2005 avec la prise de participation dans la filature Stanislas Cock, FIR GROUP se diversifie tout en restant dans son cœur de métier,
- En 2006, en prenant une part active dans la création de LINEO avec d’autres partenaires industriels.
- En Septembre 2013, la filature Stanislas Cock devient FIR Belgium suite à reprise totale de l’activité par FIR GROUP.
En 2013, FIR GROUP emploie 70 personnes et réalisera un chiffre d’affaire de 14 Millions d’euros.

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

Le ministre et la table en #lin

Cela pourrait commencer comme une Fable.

Un ministre, un jour, voulut redresser sa nation.
Il convoqua ses conseillers
Chacun y allant de sa verve.
On parlait production, compétitivité,
innovation et rentabilité.
Mais le ministre restait sur sa réserve.

Une proposition de la DGCIS,
Après pré sélection de la CELC
Enleva le projet.
C’est ainsi que le lin
entra au cabinet.

*Sur proposition de la DGCIS, et après une pré sélection effectuée au sein de la Confédération Européenne du Lin et du Chanvre, le Ministre du Redressement productif, Monsieur Arnaud Montebourg, a décidé d’exposer la table Dual (entreprise DCS Saint Luc Editions par Frédéric Morand) en lin composite dans son cabinet.
Cette table, fruit d’une R&D tenace, était déjà repérée dès 2012 par l’œil de lynx de Vincent Grégoire de L’Agence Nelli Rodi, et exposée sur leur Forum de Tendances lors du salon Maison&Objet.

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

DETOX FASHION : un message de Greenpeace. Be part of it !

Publié le 24 oct. 2013
Around the world a growing movement of people are using their creativity, design skills and purchasing power to demand fashion without pollution. United by a shared belief that the clothes we wear should carry a story we can be proud of, activists, bloggers, designers, scientists and models have been able to convince big brands including Zara, Mango, Valentino, UNIQLO and H&M to commit to toxic-free fashion. There is still a long way to go, but our successes so far prove that when we work together, big brands are forced to stand up and deliver.

VOIR LA VIDEO —-> http://youtu.be/uZucclsuKaU

With special thanks to Nova Heart (http://nova-heart.com) for the use of their track « My Song 9″ from the Beautiful Boys EP, and to Jeff Garner and Prophetik for the use of their footage in the making of this film.

For more information or to find out how you can join the campaign visit: http://greenpeace.org/detox

La mode.
0:03 Derrière les photos sur papier glacé,
0:05 le glamour des défilés
0:06 et les milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel,
0:08 se cache une réalité que l’industrie de la mode préfère que vous ne voyiez pas
0:11 et surtout, que vous n’ébruitiez pas.
0:16 Lugubre, nauséabond et parsemé de menaces invisibles,
0:19 ce monde repose sur l’usage systématique de substances chimiques
0:22 qui détruisent lentement nos cours d’eau.
0:27 Les chiffres sont alarmants.

0:30 Rien qu’en Chine, 320 millions de personnes n’ont pas accès à de l’eau potable,
0:36 40% de l’eau de surface est polluée,
0:39 et plus sidérant encore, 20 % de l’eau souterraine qui alimente les réseaux urbains d’eau potable sont contaminés,
0:45 parfois même par des substances cancérigènes.
0:49 En Indonésie, nos plus récentes enquêtes ont révélé qu’une usine textile déversait des eaux à pH 14
0:55 et un cocktail de produits nocifs et de perturbateurs endocriniens
0:58 directement dans le réservoir d’eau locale.
1:01 Et ce n’est que le sommet de l’iceberg.
1:03 Une usine parmi des milliers d’autres à travers le monde
1:07 qui traitent nos cours d’eau comme leurs égouts particuliers.
1:11 Et le problème est encore plus profond.
1:14 Les vêtements que nous achetons en Europe, en Amérique du Nord, en Asie et ailleurs
1:18 sont les maillons d’une chaîne mondiale de pollution toxique.
1:29 Deux tiers des vêtements testés par Greenpeace contiennent des produits chimiques dangereux,
1:34 et des tests ont démontré que lorsqu’ils sont lavés,
1:35 les tissus rejettent ces substances dans les fleuves, les lacs et les mers du monde entier.

1:44 Ainsi, nous faisons tous partie du problème.
1:46 À nous de faire partie de la solution.
1:54 Aux quatre coins du globe, militants, fashionistas, créateurs, blogueurs et mannequins
1:58 unissent leurs efforts dans le cadre de la campagne « Detox »

2:02 tous convaincus qu’avoir de jolis vêtements ne devrait pas nous coûter notre planète.
2:08 Plus de 500 000 personnes se sont fait entendre pour demander à des enseignes telles que Zara, Levi’s ou Victoria’s Secret
2:14 de réduire leur empreinte toxique
2:17 et d’éliminer toutes les substances dangereuses présentes dans leur chaîne de production et dans leurs articles.
2:21 Et ces grandes marques les ont écoutées.
2:24 Des couturiers de luxe comme Valentino aux enseignes à petits prix comme H et M,
2:28 les plus grandes marques prêtent l’oreille à la demande générale pour une mode plus saine.
2:33 Elles remplacent progressivement les produits les plus nocifs
2:38 et cherchent à développer avec leurs fournisseurs et l’industrie chimique de nouvelles solutions.

2:43 Le marché de la mode écoresponsable est en pleine expansion.
2:47 Depuis trop longtemps, les industries polluent en toute impunité.
2:51 En mettant ces pratiques en lumière, nous accélérerons le processus qui est en marche.
2:58 Polluer dans l’ombre est immoral.
3:01 Polluer sous l’œil inquisiteur des médias, c’est une catastrophe pour l’image.
3:07 Le chemin à parcourir est encore long,
3:08 mais les batailles remportées prouvent qu’ensemble, il est possible de faire changer les choses.
3:15 Notre message est clair.
3:17Les marques et les fournisseurs qui seront transparents dans leur démarche
3:21 et qui agiront de façon concrète et sincère pour l’environnement
3:23 remporteront la confiance et la fidélité du public.

3:27 Ceux qui choisiront de faire l’autruche
3:29 ou de se parer d’un vernis faussement écologique
3:32 vont au-devant d’un avenir plus incertain.
3:35 Aujourd’hui, il est très facile de repérer les mauvais élèves et les imposteurs du vert,
3:39 de partager l’information sur les réseaux,
3:41 et d’influencer les marques à faire les bons choix.
3:45 Le monde a les yeux braqués sur nous.
3:48 L’heure de la Detox a sonné.
3:54 Rejoignez la révolution textile.

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

Save the date: prochain colloque thématique MECAMAT / MÉCANIQUE DES MATÉRIAUX BIOSOURCÉS


Le prochain colloque thématique MECAMAT intitulé MÉCANIQUE DES MATÉRIAUX BIOSOURCÉS « De l’extraction au recyclage, conséquences sur les propriétés effectives » se tiendra au CAES du CNRS d’Aussois, du 20 au 24 janvier 2014.

Ce colloque, dont la version 2014 est colabelliséé par l’AMAC, est l’occasion de tirer un bilan sur la « Mécanique des Matériaux Biosourcés ». Il intéressera chercheurs et industriels de diverses sociétés (milieux fibreux, ecocomposites, bois, polymères…). Outre les problématiques et enjeux des matériaux bio-sourcés, seront évoquées leur définition, les ressources, l’éco-conception, la réglementation, la norme ISO 14001, ainsi que leur impact environnemental (ACV, bilan carbone, empreinte écologique, concurrence alimentaire).

Nos experts seront présents. Ignaas VERPOEST (MTM, Louvain) fera le point des dernières recherches sur « l’ Extraction des fibres végétales et influence sur leurs propriétés mécaniques. Et débattra du « Renfort idéal pour un composite unidirectionnel à fibre végétale ». Christophe BALEY (LIMATB, Lorient) répondra à la question concernant notamment « les verrous à dépasser pour optimiser les performances mécaniques des composites à renfort végétal ».

Informations utiles sur le site WEB : http://mecamat2014.ensicaen.fr/

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

Coussin en lin Kave Home

Fraichement débarquée sur la Toile, la nouvelle marque de déco tendance et petits prix KAVE HOME dévoile sa sélection des incontournables de l’hiver.
Chaque semaine, la marque met en ligne de nouvelles créations ou modèles inspirés de classiques du design.
www.kavehome.fr

Photo : Coussin Hulse en lin-coton, 23 €.

*Retrouvez toute notre sélection de coussins en lin dans notre prochaine newsletter à paraitre début novembre.
Vous pouvez vous inscrire en allant sur notre site www.europeanflax.com
Et toujours notre page Facebook: vivez le lin comme vous l’aimez !

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

Du chanvre dans les studios d’Europe 1

Le chanvre, une plante sulfureuse ? Que nenni ! Au contraire, elle a tout d’une panacée. En Chine (– 8000 ) et au Kazakhstan (vers – 4000) : des archéologues du textile recensent les toutes premières traces de chanvre tissé. Vers – 500, Hérodote décrit le linge fin des Scythes et leurs bains de vapeur, du chanvre jeté sur pierres brûlantes. Des textes font mention de cordes de chanvre mélangées à un mastic végétal à l’époque Gallo-romaine (50 ap. J.-C.) : importé de Grèce vers Massilia, il y était transformé près du Vieux Port sur la Canebière (canebe = chanvre en occitan).
Si la plante est déjà citée vers – 2727 dans un texte sur la pharmacopée chinoise contre le paludisme, les rhumatismes et comme sédatif, la légende raconte que Bouddha sur la route de l’Illumination aurait survécu d’une graine de chanvre par jour (vers – 544). Pour Hildegarde von Bingen (1098-1179), le chanvre soulage phlébite et douleurs d’estomac. Utilisé au XVIIIè contre les tâches de petite vérole, brûlures, gonorrhées ou fluxions, il fut prescrit à la reine Victoria pour soulager ses douleurs menstruelles. Après plusieurs années de prohibition, il entre aujourd’hui dans les soins préconisés lors de chimiothérapie et d’atteinte par le virus HIV. Depuis la nuit des temps, son huile est extraite pour un usage domestique: huile de lampe, peinture, vernis, savon, industrie du cuir.

La France est aujourd’hui le premier producteur européen. Plébiscité dans le monde entier pour ses qualités environnementales (puits de carbone, capteur de métaux lourds, digesteur d’effluents d’égouts, expert de l’éco-construction), le chanvre s’inscrit dans la modernité. A la pointe de l’innovation, le chanvre entre dans la composition des nouveaux matériaux bio-sourcés.

Lire toute l’histoire du chanvre sur notre site : www.europeanflax.com
Le point sur ses utilisations contemporaines : ICI

La chronique « Environnement » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce lundi 28 octobre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

« Aujourd’hui on va parler d’une plante qui a une réputation sulfureuse, info ou intox ? Les deux, mon capitaine !
Bien sûr, le chanvre est la plante mère de la marijuana, plante psychotrope utilisée depuis la nuit des temps, 10 000 ans, par bien des civilisations. On y a même recours aujourd’hui, en milieu hospitalier, à des fins thérapeutiques pour soulager les douleurs dues à la chimiothérapie par exemple. Mais c’est aussi une plante que l’on qualifie de « reine » des plantes, une ressource providentielle disaient les anciens ! »

Lire la suite sur le site Néoplanète

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print